Blog de Marie-Do

Films sur l'Amérique latine à Présence autochtone

 

LISTE DE FILMS ET VIDÉOS D’AMÉRIQUE LATINE
Dans le cadre du Festival Présence autochtone du 11 au 21 juin 2009
Plus de détails : http://www.nativelynx.qc.ca
 

Fiestivale! Fiesta estivale du CDHAL le 13 juin

 

 

 

 

 

 

Déclaration finale : Troisième rencontre des travailleurs et travailleuses de l´énergie d´Amérique du Nord

Déclaration finale
Troisième rencontre des travailleurs et travailleuses de l´énergie d´Amérique du Nord
Mexico, D. F., 16 au 18 mars 2009


Lors de leur troisième rencontre, les syndicats, réseaux et organisations sociales du secteur de l´énergie du Canada, des États-Unis et du Mexique se sont engagés à trouver des solutions aux grands défis auxquels fait face le secteur dans leur pays respectif et dans la région en général.

Les trois pays se confrontent à de sérieuses difficultés pour confronter les effets de l´actuelle crise économique mondiale qui affecte l´Amérique du Nord ainsi que l´ensemble des pays de la planète: la crise du système bancaire, le chômage, la criminalisation des luttes sociales, la destruction des forces de production, la détérioration de l´environnement, l´exploitation irrationnelle des ressources énergétiques, la privatisation et le démantèlement des programmes et services sociaux.

Déclaration politique du 5e Forum national résistant pour le défense de nos territoires

 

 
Les 17 et 18 avril 2009, diverses organisations étatiques, nationales et internationales se sont réunies dans la municipalité de San Pedro Apóstol, Ocotlán, Oaxaca, afin de participer au « Forum national résistant pour la défense de nos territoires ». Des communautés autochtones des peuples zapotecos, mixtecos, mixtes, chatinos et chontales et des communautés autochtones des vallées, de la Sierra du Norte, de la Sierra du Sud, de Papaloapam et de la Côte d’Oaxaca étaient présentes.
 

La Caravane solidaire arrive!

En tournée à Sherbrooke, Montréal, Kahnawake, Victoriaville, Québec, La Pocatière, Rivière-du-Loup, Rimouski, Gatineau, Kitcisakik et Trois-Rivières.

 

Pour infos : caravane@cdhal.org / www.cdhal.org / 514.387.5550

Rapport du journal de bord du chauffeur bénévole (Cap-Rouge)

Vendredi le 24 avril 13h30

 

Hé oui après 4 merveilleuses nuitées à La Casa de Paul & Renelle, la caravane a remercié ses hotes et s'est dirigée à Montréal afin de poursuivre sa mission

Au revoir

Rapport du journal de bord du chauffeur bénévole (La Pocatière)

Jeudi le 23 avril

Après une halte au parc des sculptures de St-Jean Port Joli, la caravane a tenu un kiosque au collège de de ATI de La Pocatière suivi d'un repas offert par l'organisme AMIE (Aide Internationale à l'Enfance) (www.amie.ca) pour finalement tenir ses conférences devant un auditoire des plus intéressés.

Merci à Maude, Gilles , Marc, Sarah

Le 22 avril : La Caravane solidaire à Québec

Bonjour!

Le 21 avril, la Caravane solidaire du CDHAL prend son envol et visitera différentes villes du Québec, avec à son bord de belles personnes engagées. Nous avons l’honneur d’accueillir une représentante du Conseil des peuples unis pour la défense du Rio Verde, du Oaxaca, Mexique, Juana Mateo Perez, ainsi que Ana Raquel Cruz, de FUNPROCOOP et co-fondatrice du Mouvement anti-barrages du Salvador. Finalement, Mérilda Saint-Onge, une aînée innue de Betsiamites/Pessamit, accompagnera la Caravane afin de parler des conditions de vie des femmes autochtones d'ici.

 
(sur la photo : les Caravanières en compagnie de Sylvie Gendron du Comité de solidarité Nord-Sud Bois-Francs à Victoriaville)
 
Cette année, notre événement a comme objectif de créer une solidarité internationale avec les groupes mobilisés contre des barrages hydroélectriques contestés par les populations locales, au Mexique et au Salvador. C'est une occasion de discuter des impacts des projets hydroélectriques, que ce soit au Québec, en Amérique latine ou ailleurs, ainsi que de remettre en question nos modèles de développement et de proposer des alternatives.
 
Nous vous invitons à ces événements hauts en émotions et en réflexion!
 
Voici les activités à venir :
 
VILLE DE QUÉBEC
*      22 avril
12 h à 13 h 30
Cégep Limoilou, Campus de Québec, 1300, 8e avenue
Visite aux étudiants en langue espagnole et en sciences humaines
 
 
*      22 avril
13 h 30 à 14 h 15
Présentation de Mérilda Saint-Onge au Congrès du Réseau des Femmes
Fédération interprofessionnelle du Québec (FIQ)
Hôtel Universel, 2300, chemin Ste-Foy
 
 
*      22 avril
17 h à 19 h
‘‘5 à 7 informel’’
Discussions détendues avec les membres de la Caravane solidaire, Développement et Paix et de la Tour de Babel. Venez souper avec nous au Tam Tam Café, qui vous offrira une très bonne cuisine, abordable et sociale!
 
19 h 30 à …
Conférences animées et prestations artistiques et musicales
Nos invitées prendront la parole et suivra une discussion avec la salle. La soirée se terminera en beauté avec la prestation du Tour de Babel et la participation musicale de Laurent Mackenzie, artiste innu.
Tam Tam Café : 421, boul. Langelier (coin Charest)
 
Pour infos :

8 avril : Actions contre l'Accord de libre-échange Canada/Colombie

 

CONTRE L’ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE CANADA/COLOMBIE
 
RASSEMBLEMENT ET POINT DE PRESSE
 
Mercredi, le 8 avril 2009 à 12 h
 
Devant le Complexe Guy-Favreau
200, boul. René-Lévesque
Montréal
(Métro Place d’Armes ou Place des Arts, autobus 55, 80, 129)
 
 
21 JOURS POUR STOPPER
L’ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE CANADA/COLOMBIE

Jeudi le 26 mars dernier, le gouvernement Harper a déposé au parlement le texte de l’Accord de libre-échange Canada/Colombie ainsi que la loi d’implémentation l’accompagnant. À partir du jour du dépôt en chambre, les députés ont 21 jours pour ouvrir un débat permettant d’empêcher sa ratification... ce qui veut aussi dire que nous avons 21 jours pour faire entendre notre rejet catégorique de cet accord et faire ainsi suffisamment de pression pour que tous les partis d’opposition le bloquent!

Le compte à rebours est maintenant commencé!

SOS-COLOMBIE[1]

 

 

 
Lance un appel à la mobilisation pour démontrer que nous
ne voulons pas devenir les silencieux complices
du régime colombien de la terreur au nom de l’économie!
De 1982 à 2007, la population civile de ce pays, qui compte déjà plus de 5 millions de déplacés internes, a été victime de plus de 3500 massacres, 15 000 disparitions forcées et 5000 dirigeants politiques de gauches assassinés. De plus, depuis la fin 2008, le scandale des « exécutions extrajudiciaires » - assassinats de civils commis directement par l’Armée pour gonfler les chiffres des victoires de la lutte contre la guérilla - a sérieusement remis en question la légitimité du gouvernement d’Alvaro Uribe Velez. Au cours des deux derniers mandats présidentiels, au moins 1122 personnes civiles ont été assassinées puis présentées par l’Armée comme « mortes au combat ». La majorité des personnes assassinées étaient des syndicalistes, des leaders paysans, des jeunes sans emploi et des résidents de zones urbaines pauvres.

Depuis des mois, les mouvements sociaux de Colombie et du Canada travaillent à arrêter cet accord qui aura des répercussions dramatiques sur l’ensemble des droits fondamentaux et des luttes sociales des peuples de Colombie et du Canada.

AGISSEZ!
§         ÉCRIVEZ À VOTRE DÉPUTÉ et au responsable du dossier au parlement!Voir le Modèle de lettre
 
§         TROUVER VOTRE DÉPUTÉ À CETTE ADRESSE :http://www.parl.gc.ca/common/index.asp?Language=F
 
 


[1] SOS–COLOMBIE, coalition d’organisations dont font partie le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL), Développement et Paix, Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC), le Regroupement autonome des jeunes (RAJ) de Sherbrooke, Action Solidarité Colombie (ASOCOLOM), le Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC), qui regroupe les centrales syndicales FTQ, CSN, CSQ et CSD, la majorité des syndicats indépendants tels que la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) et le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), les groupes populaires et communautaires regroupés autour du Mouvement d'éducation populaire et d'action communautaire du Québec (MEPACQ), la Fédération des femmes du Québec (FFQ), la Ligue de droits et libertés, le Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE), les fédérations étudiantes et plusieurs ONG tel que Alternatives et le CISO, regroupés dans l’ Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI). Le RQIC est la composante québécoise de l’Alliance sociale continentale (ASC), la grande coalition du continent américain.

 

Distribuir contenido